Trouver votre Top Courtier en prêt immobilier

A priori, l'activité d'intermédiaire en crédits pourrait se résumer à comparer les offres des banques en un minimum de temps.

Ainsi le choix serait simple ! On garde le courtier le plus rapide et le plus fort en négociation de taux.
Mais le rôle du courtier bancaire n'est pas là et les critères de sélection sont nombreux : méthodes de travail, partenaires financiers, grille de taux, délais et disponibilité, honoraires (ou sans honoraires), services subsidiaires...
Top-Courtier vous permet de faire une première sélection, celle de la proximité !
Sélectionnez l'agence de courtage de votre choix pour envoyer une demande de prêt, c'est gratuit et sans engagement.

Comment travaille un courtier en crédit

Qu'il soit spécialisé en prêt immobilier ou en rachat de crédits, le courtier financier est mandaté par les banques ou établissements de crédits selon des procédures propres à chaque établissement.

Le nombre de partenaires financiers et la méthode de recherche varie d'un courtier à l'autre. Quand certains transmettent les dossiers à l'ensemble des banques partenaires, d'autres pré-selectionnent un ou deux établissements en fonction du profil des emprunteurs. Certains communiquent principalement sur la négociation du taux d'emprunt, pour d'autres, il est question de coût du prêt immobilier.

Sa rémunération :
Dans tous les cas, le courtier donne pour signature au client un document contractuel appelé "mandat de recherche en capitaux" (exclusif ou non) qui autorise l'intermédiaire à chercher un crédit et qui définit le cadre de sa mission et ses honoraires. Les modalités de sa rémunération doivent par ailleurs être affichées dans ses locaux. Les IOB sont rémunérés par l’emprunteur, une fois le contrat de prêt signé, et reçoivent, une commission de leur partenaire. Ils fixent eux-mêmes leur tarification, c'est pourquoi les écarts peuvent être importants d'un courtier à l'autre. (Notons que quelques courtiers ne facturent pas d'honoraires à leurs clients). L'accompagnement personnalisé demeure un élément fondamental pour ceux qui sollicitent les services d’un intermédiaire de crédit.
L'information qu'il délivre doit être claire, précise et exhaustive.

L'importance du courtier en crédit immobilier pour les prêteurs

Les banques et sociétés de crédit réalisent 30% de leur chiffre d'affaire en prêt immobilier grâce aux agences de courtage. Non seulement les établissements financiers prêteurs disposent là d'une volumineuse source de revenu, mais de plus, il se dispensent du montage des dossiers, tâche prise en main par les courtiers en crédit eux-mêmes.
Gain de chiffre d'affaire, gain de temps, la règle du commerce voulant que l'on accorde des conditions particulières à ses meilleurs clients, les sociétés de courtage bénéficient donc de taux préférentiels.

Les avantages du recours à une agence de courtage en prêt immobilier

Si l’on peut raisonnablement espérer des frais de dossier de l’ordre de 800 € lorsque l’on s’adresse directement aux prêteurs, le courtage les fait descendre à moins de 300 €, voir à zéro.
A partir du moment où l’on confie sa demande à un courtier en crédit immobilier, on a déjà gagné une fraction de taux, par rapport à ce que l’on aurait obtenu par soi-même. Les frais de courtages sont ainsi largement compensés par les économies réalisées en frais de dossier, frais de déplacement et coût de crédit.

Quels éléments sont pris en compte pour l'obtention du crédit ?

  • taux d'endettement et reste à vivre,
  • pérennité des revenus,
  • capacité d'épargne,
  • montant de l'apport personnel,
  • qualité du logement.

Délais et reflexion

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

L'offre de prêt immobilier envoyée par la banque est valable 1 mois.
Le délai de réflexion est impérativement de 10 jours francs minimum et 30 jours maximum. Le TAEG doit obligatoirement y être stipulé